Champignons: exposition d’automne 2009

Créé par le 30 sept 2009 | Dans : Exposition d'automne, Section Champignons

Dates : samedi après-midi 17 octobre ( 14h30-18h ) -  dimanche 18 octobre (10h30-18h ) – lundi 19 octobre (9h30- 16h)

Lieu : Salle polyvalente de Saint-Laurent de Condel en bordure de la forêt de Grimbosq.

Organisateur : Société Centrale d’Horticulture de Caen et du Calvados avec la participation de la commune de Saint-Laurent de Condel

Historique de la manifestation : 

La Société Centrale d’Horticulture organisa sa première exposition d’automne en 1995 dans la salle polyvalente du quartier de la Pierre – Heuzé à Caen sous l’impulsion de Madame Jane Dumas. Cette manifestation dédiée aux champignons, fruits et fleurs sauvages fut ensuite renouvelée chaque année fin septembre – début octobre autour de Caen, dans l’ancienne église Saint-Martin de Colombelles en 2006 , dans la salle municipale de Vieux en 2007 et à  Saint-Laurent de Condel en 2008.

La 14ème exposition d’automne 2009 (champignons, pommes, cactées, arbres et arbustes sauvages de Normandie) sera organisée dans la grande salle polyvalente de St Laurent de Condel.

En cette période privilégiée pour les sorties/cueillettes , l’exposition présentera une large variété de champignons récoltés dans la semaine par les sociétaires encadrés de mycologues avertis, Messieurs Jean Loriot et Serge Davy , dans les forêts proches de Valcongrain, Balleroy et Grimbosq… Loupes binoculaires et microscopes installés dans la salle d’exposition permettront aux spécialistes de la Société de poursuivre leur travail d’identification tout le week – end. Le public est cordialement invité à amener sa propre cueillette pour s’initier à la détermination des champignons ou parfaire ses connaissances lors de cette exposition.

Une présentation d’arbres et arbustes sauvages de la Région ( châtaignier, érables, cornouiller, viorne, chêne,  etc…) sera l’occasion pour le public de reconnaître quelques uns de ces arbres et arbrisseaux observés le long de nos chemins ou dans nos prairies.

Plusieurs variétés de pommes normandes ainsi qu’un bel échantillonnage de cactées d’une superbe collection de l’un de nos sociétaires viendront compléter cette exposition d’automne 2009.

Important ! Pour les amateurs, des sorties cueillettes champignons ont lieu au printemps et à l’automne avec les mycologues de la Société. Les sorties botaniques , identification de plantes sauvages ont lieu toute l’année sur des sites appropriés. Ces sorties sont animées par nos spécialistes.

Pour tout renseignement sur l’exposition d’automne, consulter notre site internet : www.schcc.fr ou nous contacter au Jardin des plantes 39 rue Desmoueux, 14000 Caen ; tel/Fax 0231857707 ; Permanence chaque mardi soir, 17h à 19h (sauf congés scolaires). Mail societe.horticulture.caen@aliceadsl.fr

Le bulletin d’adhésion à l’Association est envoyé à la demande ou peut être retiré à notre permanence au Jardin des plantes : cotisation annuelle 24 euros (individuelle) ou 26 euros (famille).

Contact SCHCC pour  renseignement concernant ce dossier:

Jean Vicens, vicens_jean@yahoo.fr, tel : 0663772660

Christine Mariage, christine-mariage@orange.fr

Fabrication de purins de plantes

Créé par le 06 juin 2009 | Dans : Albums photo

Fabrication de purins de plantes
Album : Fabrication de purins de plantes

15 images
Voir l'album

Les photos de la sortie champignons

Créé par le 06 juin 2009 | Dans : Albums photo, Section Champignons

Sortie champignons
Album : Sortie champignons
Avril 2009
4 images
Voir l'album

Pour voir toutes les photos, cliquez sur “Voir l’album” 

Sortie champignons du 11 avril 2009

Créé par le 06 juin 2009 | Dans : Section Champignons

Pour la sortie du 11 avril 2009, c’est avec un grand plaisir que cette sortie s’est effectuée dans de bonnes conditions avec 14 sociétaires présents, du beau temps, la joie de faire découvrir 7 champignons différents dont voici la liste :

- VERPA CONICA
- MITROPHORA SEMILIBERA
- MORCHELLA ROTUNDA (5 grosses morilles)
- AGROCYBE AEGERITA
- AURICULARIA AURICULA JUDAE
- CALOCYBE GAMBOSA (mousseron de la St Georges)
- BOLBITIUS VITELLINUS

Ce fut pour moi une satisfaction de faire plaisir aux amis adhérents de la société d’horticulture.

Amicalement,
Jean LORIOT

Les photos de la foire aux plantules 2009

Créé par le 31 mai 2009 | Dans : Albums photo, Foire aux plantules

Foire aux plantules 2009
Album : Foire aux plantules 2009

23 images
Voir l'album

Pour voir toutes les photos, cliquez sur “Voir l’album” 

Foire aux plantules 2009

Créé par le 09 mar 2009 | Dans : Foire aux plantules

Dates : samedi après-midi 30 mai ( 14h30-18h ) -  dimanche 31 mai (10h30 – 12h ; 14h-18h ) 2009
Lieu : Jardin des PLANTES, 5 Place Blot à Caen, dans l’orangerie et à l’extérieur.
ORGANISATEUR: Société Centrale d’Horticulture de Caen et du Calvados

La 30ème foire aux plantules* organisée par la Société Centrale d’Horticulture de Caen et du Calvados  offrira à un public qu’elle espère toujours plus nombreux un vaste choix de jeunes plantes en godets, arbustes, etc. C’est dans le magnifique cadre du Jardin des Plantes, dans l’Orangerie et à l’extérieur que se déroulera, comme chaque année, cette manifestation le samedi après-midi 30 mai (14h30-18h ) et le dimanche 31 mai (10h30 – 12h ; 14h-18h ). Une vingtaine de stands sera dédiée aux plantes vivaces, annuelles, arbustes, plantes potagères, plantes aromatiques, cactées, plantes d’intérieur.

Le thème de notre Foire aux plantules sera consacré cette année aux plantes tapissantes et couvre-sol, de soleil (l’aubriette, l’alysse, les phlox de rocaille, les saxifrages et sédums, les heuchères…) et d’ombre comme le Pachysandra terminalis qui fleurit en épis délicats au printemps et bien d’autres plantes encore, souvent cultivées pour leur feuillage mais aussi pour limiter les herbes indésirables ou garnir le pied d’un arbre… Le public trouvera des fleurs faciles à cultiver, des variétés peu communes pour embellir le jardin, la terrasse, le balcon… C’est avec plaisir que les adhérents de la Société d’Horticulture, présents sur les stands, conseilleront les amateurs sur les meilleurs choix.

L’entrée à la Foire aux Plantules est gratuit. L’achat des plantules se fera par tickets distribués à l’entrée :

Tarifs : 1 ticket = 0,80 Euros = une plantule ; 12 tickets pour 8 Euros ; certaines plantules pourront être acquises avec 2 ou 3 tickets selon la taille, la difficulté d’obtention ou la rareté.

*Jeunes plantes ne comportant que quelques feuilles, obtenues peu de temps après la germination de la graine et pouvant vivre par ses propres moyens.

Les photos de la foire aux plantules 2008

Créé par le 09 mar 2009 | Dans : Albums photo, Foire aux plantules

Foire aux plantules 2008
Album : Foire aux plantules 2008

5 images
Voir l'album

Pour voir toutes les photos, cliquez sur « Voir l’album »

Voyage à Versailles 2008

Créé par le 31 déc 2008 | Dans : Voyages

Le samedi 25 Octobre 2008, par une journée sans pluie et baignée par les belles couleurs d’automne, les sociétaires ont visité trois sites versaillais remarquables: le potager du Roi, le Grand Trianon et le Domaine de Marie-Antoinette

Les photos du voyage à Versailles 2008

Créé par le 31 déc 2008 | Dans : Albums photo, Voyages

Voyage a Versailles
Album : Voyage a Versailles
Octobre 2008
17 images
Voir l'album

Pour voir toutes les photos, cliquez sur « Voir l’album »

Voyage à Versailles 2008: le potager du Roi

Créé par le 25 oct 2008 | Dans : Voyages

potagerduroi.gif

Nous sommes en 1670, Louis XIV nomme Jean Baptiste de la Quintinye directeur des jardins fruitiers et potagers royaux. Charentais d’origine, après des études de droit, il est reçu avocat à la cour du Parlement et nommé Maître des Requêtes de la Reine. Remarqué pour ses qualités personnelles, il est chargé de l’éducation du fils du président de la Cour des Comptes à Paris.

Pendant un voyage en Italie avec son élève, il découvre la magnificence des jardins italiens et décide de consacrer sa vie à l’horticulture.

Louis XIV le charge en 1678 de lui donner un potager digne d’alimenter sa table, à Versailles, en fruits et légumes.

Le roi est très exigeant et demande des productions variées, exceptionnelles afin d’émerveiller ses hôtes provenant de toute l’Europe et de répandre les mérites du plus grand Roi du monde…

Pour ce faire, le Roi lui attribue, afin de créer le potager royal, neuf hectares… de marécages au lieudit « l’étang puant » à proximité immédiate du château car le Roi veut pouvoir « aller au jardin » fréquemment.

vuedupotagerduroiaufonddroitelamaisondelaquintinieadosselanciennefiguerie.jpg versaillespotagerduroi1.jpg versaillespotagerduroi2.jpg

En quatre ans, La Quintinye comble l’étang, draine les sols gorgés d’eau et de parasites, trouve de la terre arable sur la ‘montagne de Satory’ qu’il fait approvisionner sur place et aménage un ingénieux système d’arrosage du jardin grâce à un bassin central.

C’est Jules Hardouin Mansart qui se voit confier le pan général d’aménagement, les bâtiments, les terrasses, les allées, la maison d’habitation de La Quintinye que le Roi accorde à son jardinier en 1682 avec lequel il gardera une relation d’amitié sincère au point de reconnaître ses mérites en l’anoblissant.

laquintinieportrait.gif laquintinyeensonroyaume.jpg

Le potager produit en moyenne, depuis 1683, 50 tonnes de fruits et légumes par an.

recolte.jpg

L’aménagement combine harmonie des formes et efficacité des techniques horticoles de l’époque grâce notamment :

    - au dessin général reprenant le thème des carrés de culture des jardins médiévaux délimitant des espaces nombreux,

   – un ensemble d’allées perpendiculaires adoptant les contours de la Croix de Jérusalem, symbole à la fois d’unité, de diversité et de prospérité,

potagerduroimurs.jpg

   – une délimitation des carrés consacrés à l’arboriculture fruitière par de hauts murs variant les orientations par rapport au soleil, permettant une grande diversité de précocité des fruits et un stockage naturel de la chaleur,

   – une ceinture de terrasses autour des carrés potagers permettant d’abriter les cultures du froid et creusées de galeries voûtées

      * de stockage des légumes ‘racine’ pendant l’hiver,

      * de production de champignons hors saison,

      * de dépôt de matériels

Une figuerie, regroupant de nombreuses espèces d’arbres en bac de ce fruit exotique délicieux est créée afin de produire des milliers de fruits mûrs livrés, chaque jour, emballés individuellement dans une feuille de vigne à la table du roi qui en raffole.

bacs.jpg

Les bacs son rentrés, en hiver, dans un bâtiment construit spécialement pour cet usage. Il existe encore aujourd’hui surélevé et transformé en amphithéâtre pour l’Ecole Nationale Supérieure du Paysage.

L’excellence des techniques mises au point par ce génial jardinier a permis de développer l’horticulture dans le domaine des cultures hâtées en complément des cultures traditionnelles.

Elles seront enrichies au siècle suivant par l’installation des premières serres en verre dont il ne reste qu’une petite partie, visible le long de la rue Hardy .

La Quintinye peut être fier de son oeuvre ;les innovations qu’il a mises au point et révélées dans son livre ont été longtemps à la pointe de meilleures pratiques horticoles.

instructionsurlesjardinsjblaquintinye.jpg instructionspourlejardinpotageretfruitierdejbdelaquintinye.jpg

Elles feront la réputation de l’homme et de ses successeurs jusqu’en1874 date à laquelle le potager royal, devenu sans objet, sera transformé en Ecole Supérieure d’horticulture. Celle ci, pendant près d’un siècle et demi, formera l’élite des ingénieurs de l’horticulture française.

Aujourd’hui, ce lieu magique abrite l’Ecole Nationale Supérieure du Paysage et conserve sa vocation de recherche et de formation aux techniques de création paysagère.

A proximité immédiate du potager, nous avons pu visiter le Parc Balbi, héritage de Mme de Balbi, maîtresse du comte de Provence, futur Louis XVIII. Ce parc, malmené par les siècles et les tempêtes récentes, restitue bien l’ambiance et le décor tels que l’aristocratie de ce siècle a su en créer de nombreux. La nature y est plus libre. La fausse grotte, les allées sinueuses, l’étang et ses berges incitent encore aujourd’hui à la rêverie bucolique que nous avons pu apprécier en cette matinée ou la grisaille du ciel mettait en valeur les couleurs claires des feuillages de l’automne.

1...1314151617

Union Marcophile |
vivrealampaul29 |
Association PROGRAM |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ecole de chiens guides Cent...
| Train à Vapeur de Touraine
| Spectacle Vivant de la Vall...